Accueil Ipst Cnam : formation, culture scientifique et technique

Portail Pleiad Sud-Ouest



Horaires d'ouvertures

  • du lundi au vendredi
  • de 8h30 à 12h et de 13h à 18h30
  • tél : 05 62 25 52 00
  • contact@ipst-cnam.fr
site
centre de formation

Ingénieur mesure-analyse option instrumentation qualité - CYC3200A

Formation diplômante : diplôme d’ingénieur Cnam (HTT)

Responsable pédagogique

Patrice Michel

Public concerné et conditions d’accès

Pour le cycle préparatoire : Bac+2 (DPCT du Cnam, BTS, DUT, DEUG dans la spécialité ou une spécialité voisine, VES ou VAE).
A la fin de ce cycle, les candidats passent un examen d’admission pour intégrer l’école d’ingénieurs du Cnam (EICNAM) et accéder au cycle de spécialisation. L’admission à l’examen se fait sur présentation d’un dossier, suivie d’un entretien individuel.
Des admissions en cours de cycle de spécialisation peuvent se faire par VES ou VAE conformément à la loi, sachant qu’au moins deux inscriptions consécutives à l’EICnam sont obligatoires pour la délivrance du diplôme d’ingénieur.

Finalité du diplôme / certificat

Objectifs pédagogiques :

Pour le parcours "Instrumentation-Qualité", l’une des pistes d’évolution concerne l’irruption progressive des micro et nanosystèmes dans les dispositifs instrumentaux, enfouis ou embarqués. La maîtrise de ces systèmes, leur utilisation à bon escient dans les chaînes de mesure, ne doit pas faire oublier leur nécessaire caractérisation initiale et leur nécessaire suivi. L’évolution de la formation, accompagnera l’évolution des technologies et du dispositif organisationnel des entreprises.

Compétences visées :

Conduire des projets relevant :

  • du choix, de la conception, d’une chaîne de mesure et/ou d’analyses et/ou de contrôle et/ou d’essais en R&D et production
  • de son développement, de sa mise en oeuvre et de son exploitation, Maîtriser et garantir la qualité et la validation des méthodes et des résultats ainsi que leur traçabilité Inscrire cette activité dans la démarche qualité de l’entreprise, ou même de la certification ou de l’accréditation du laboratoire. Assurer la prise en compte :
  • des besoins des industries, de la société et/ou du développement durable
  • des contraintes normatives, technologiques et économiques Assurer la veille technologique, suivre les évolutions des recherches et les avancées permettant l’introduction de nouvelles méthodes et de nouvelles technologies ou de l’optimisation de celles existantes. Travailler en équipe, sur le terrain, dans une démarche de projet.

Débouchés professionnels :

Large éventail autour des mesures, contrôles et essais, expertises, dans le domaine de la production ou dans celui de la recherche-développement. Les domaines des hautes technologies sont concernés.

Conditions de délivrance du diplôme

Avoir acquis l’ensemble des ECTS du cycle préparatoire correspondant aux UE (note
minimale 10/20 ou VES ou VAE) et à la validation de l’expérience professionnelle.
Avoir satisfait à l’examen d’admission.
Avoir acquis l’ensemble des ECTS du Cycle de spécialisation correspondant aux UE (note minimale 10/20 ou VES ou VAE et obtention du Bulats niveau 3 en anglais), à la validation de l’expérience professionnelle et au mémoire.
Le diplôme est délivré par le jury national dans la spécialité.

Organisation

Nombre de crédits ECTS : 180

Stages, projets, mémoire

Le cursus de bac+2 à bac+5 représente 180 ECTS,
répartis en :

Un cycle préparatoire de 60 ECTS. Il est composé de 42 ECTS d’enseignements et de 18 ECTS d’expérience professionnelle. Il comprend :

  • les sciences de base et les dominantes de la spécialité dans leurs aspects fondamentaux et technologiques.
  • l’examen d’admission à l’école d’ingénieur : à ce stade, un tuteur pédagogique et, si c’est possible, un tuteur d’entreprise sont désignés qui accompagnent l’élève ingénieur jusqu’à la soutenance de son mémoire.

Un cycle de spécialisation de 120 ECTS. Il
regroupe les enseignements de la spécialité : 5 UE soit 30 ECTS.

Les sciences et méthodes de l’ingénieur : 30 ECTS

  • 12 ECTS de formation générale dans les domaines économique, juridique, du management social, et de communication générale,
  • 12 ECTS de formation spécifique "management pour l’ingénieur et communication pour l’ingénieur",
  • 6 ECTS d’anglais : obtention du Bulats niveau III.

Le mémoire : 45 ECTS
Le sujet de mémoire correspond à une mission d’ingénieur dans l’entreprise. Le travail effectif sur le sujet du mémoire s’étend sur un semestre à temps plein soit 30 ECTS. Il est précédé par une période d’au moins 6 semaines consacrée à la définition du sujet et l’organisation du travail. Il se poursuit par 6 semaines d’exploitation des résultats, de rédaction du mémoire et de préparation de la soutenance. 15 ECTS sont associés à ces deux séquences.

L’expérience professionnelle : 15 ECTS
Une expérience professionnelle dans la spécialité et à un niveau de qualification suffisant, est exigée pour la délivrance du diplôme d’ingénieur.3 ans d’expérience professionnelle sont exigées lors de la délivrance du diplôme (dont 2 ans dans la spécialité à un niveau de qualification suffisant).
(Se reporter au règlement de délivrance du diplôme).

Description de la formation

Les unités d’enseignement colorées sont proposées à l’ouverture sur Toulouse pour 2017-2018.

imprimer cette page

Contact et suivi

Myriam Moisset

  • 05 62 25 52 00
  • mail
    GIF - 4.1 ko
inscription en ligne